mardi 16 août 2016

Sur la base Alfred Faure - Episode 1/2


L'hiver et son programme de travail allégé me permettent de profiter un peu plus de la base et des différentes activités qui s'y déroulent. J'ai passé beaucoup de temps à vous décrire ce qui se passe en BDM ou hors base, et finalement nous n'avons pas vraiment fait le tour d'Alfred Faure. Les lignes à suivre vont donc apporter quelques éclaircissements et permettre de rencontrer toutes ces personnes qui ont fait mon hivernage. :)


La centrale électrique 
A la centrale, nous retrouvons Tony et Louis-Pierre, sous-officiers de la Marine Nationale et experts en électricité et sécurité! Dans ce bâtiment, se trouvent trois groupes électrogènes qui assurent la production d'électricité pour toute la base. Un des groupes est en service, un autre est en alerte en cas de panne ou de dysfonctionnement du premier, et le dernier est là en cas de secours. Tony et Louis-Pierre assurent l'entretien préventif et correctif des groupes, Tony en particulier pour la partie mécanique, et Louis-Pierre pour la partie électrique. Nous avons aussi un groupe de secours dans le bâtiment où se trouvent les instruments de communication et un autre à l'hôpital. La consommation en électricité de la base est de 60 à 70 kW/jour en été et de 80 kW/jour en hiver, le tout pour une consommation de gazole s'élevant à 500 L/jour. Le ravitaillement en gazole est assuré par le Marion Dufresne lors des OP. En BDM, nous avons 6 cuves de 56 m3 et sur base, nous avons 3 cuves de 48 m3. L'équipe de la centrale est en charge du ravitaillement, du stockage, de la décantation et de la redistribution du gazole. Enfin, ils gèrent aussi la sécurité de la base au travers de formations (utilisation d'extincteurs, exercices incendie) et de prévention.

Louis-Pierre contrôle les Groupes

Tony effectue la vidange d'un petit GE


Le garage
Mathieu, sous-officier de l'armée de Terre et réunionnais d'origine, est notre chef garage. Il s'occupe de la maintenance de l'ensemble des véhicules de la base que sont :


-        un pick-up Mitsubishi ;

-        2 tracteurs John Deer ;

-        une PPM, grue mobile de 30 T ;

-        un chariot élévateur à bras télescopique Manitou ;

-        un tractopelle Caterpillar


Nous avons aussi plusieurs remorques et de petits engins (bétonnière, dameuse...) dont Mathieu assure la maintenance.

Ces engins servent majoritairement pour les travaux et le pick-up n'est utilisé en BDM qu'en cas de nécessité (gros matériel à descendre, blessé à remonter...). Une personne sur base, voire deux, sont en général habilitées à conduire les plus gros engins, d'autres ont suivi une petite formation pour conduire le pick-up.


La PPM

Mathieu et le pick-up




L'équipe chaud-froid
Céline est aussi de l'armée de Terre et plombier (première femme plombier à Crozet !). Elle s'occupe de l'alimentation en eau de la base, des évacuations et des fosses sceptiques. Elle assure aussi toutes les réparations de sanitaires ou de tout autre objet d'électroménager qui tomberait en panne (machine à laver, lave-vaisselle...).

Jean-Marc est le chef de Céline et a en partie les mêmes tâches qu'elle. A cela s'ajoutent la maintenance et la réparation des frigos, l'entretien du château d'eau et du barrage, la maintenance et l'entretien des chauffages...  On ne s’ennuie pas dans l’équipe chaud et froid !



Jean-Marc assure la maintenance du lave-vaisselle
 
Céline à la commémoration du 8 mai - © Stanislas Wiart




La COOP
Hélène, l'Appro, sous-officier de l'Armée de l'Air, est en charge des approvisionnements de la base autres qu'alimentaires : produits d'entretien, lessive, papier toilette, ceux-ci sont en libre service à la COOP ; et aussi cigarettes, quelques produits d'hygiène et l'alcool, qui sont payants.  Elle peut aussi, pour chaque OP, assurer la commande de livres, DVDs et autres achats utiles à la base. :)
Hélène gère aussi la "boutique" où l'on trouve des tee-shirts, polaires, mugs.., ainsi que l'ensemble des habits techniques qui peuvent nous servir professionnellement.

Enfin, elle a la charge des déchets de la base : organisation, tri, conditionnement en big bag et rapatriement vers la Réunion quand ce ne sont pas des déchets incinérables. Lors du Petit Eugène, l'ensemble de la base participe au tri des déchets.



Hélène au Petit Eugène

Aucun commentaire:

Publier un commentaire